Top 10 des avantages à travailler dans la restauration

15h, fin de service.Tu t’es pris un jus monumental ce midi. Ton patron t’as envoyé des ordres incompréhensibles à travers la salle. Ton collègue t’as regardé faire ton service, tu as failli lui proposer une pina colada et une chaise longue. Les clients de la table 12 t’ont encore demandé un menu vegan (sérieusement, si ils voulaient manger du quinoa y avait un franprix pas loin…). Bref, tu es fatigué.

On parle souvent des inconvénients à travailler dans la restauration.

Ce nombre de clients qui t’ont exposé les 10 points de “en quoi la carrière de restaurateur n’est pas viable”… T’es restaurateur toi ? Non. Alors tais-toi, et fini ton assiette Bernard. Alors pour toutes ces personnes qui te donnent des envies de meurtre. Pour toutes celles qui s’imaginent encore que la restauration est une orientation par défaut.

Voici le top 10 des avantages à travailler dans la restauration, de quoi fermer le clapet de Bernard.

 

1.Ton métier, c’est de faire plaisir.

Un point important !  L’essence même de ton métier et ce qui le rend aussi beau, c’est l’art de recevoir !  Tu soignes tes clients, tu es aux petits soins. Tu les vois profiter du moment, en famille, entre amis. Ton regard est partout. Il faut bien l’avouer: les voir sourire grâce à toi, est l’une des plus belles satisfactions du métier. Même si tu as passé une sale journée, c’est ces sourires qui t’apportent le moral, qui te rappellent pourquoi tu as choisi d’être restaurateur !

 

2. La routine t’est inconnue

Ta devise ? Le système D. On se débrouille. Il te manque des fûts de la bière du mois, des clients sont plus nombreux que prévu, ta collègue t’as planté à la dernière minute… Mais au final, tu es surement la personne la plus débrouillarde de ton entourage. Tu ne manques pas d’ingéniosité et tu sais prendre des initiatives. Tous les jours tu rencontres ces imprévus, que tu ne manques pas de raconter à ton (ta) partenaire en rentrant le soir. Ou à ton chat, si t’es célibataire. Non ne pleures pas, t’en fais pas, toi aussi tu trouveras l’amour un jour. Mais cesses de manger du nutella devant Desperate Housewives. Ce serait un bon début.

 

#3 Ton équipe, ta famille

Car le métier de restaurateur, c’est comme un sport d’équipe ! Rien n’est possible sans une bonne cohésion d’équipe. Impossible de faire prospérer un restaurant seul(e)! Savoir travailler à plusieurs est une réelle qualité. Tu as le sens de la communication et par dessus tout de l’écoute. Les défis, les difficultés, vous y faites face ensemble. Et pour peu que tu aies de la chance, c’est avec eux que tu feras face au mètre de shot en afterwork.

 

4. De belles rencontres

La restauration, c’est surtout un lieu de rencontreTu accueilles une clientèle venant de tout milieu professionnel, de toute ville. Chacun a un âge différent, une culture, une personnalité particulière… Tu sais adapter tes approches et ton serviceTu conseilles un bon vin à un couple pour accompagner leur repas, tu prends soin d’apporter le chaud en priorité pour les enfants…  Et parfois même, tu tombes des célébrités. Tu prends une grande respiration. Garde ton calme, garde ton calme. Tu le reconnais, derrière ses lunettes de soleil… Ne panique pas, ne panique pas ! Tu paniques, tu fais tomber ton plateau.

 

5. Tu manges bien, gratuitement

Car c’est important de bien conseiller tes clients… (Oui c’est une bonne excuse pour dissimuler ton épicurisme oui). Au gré des envies de ton chef, tu as l’occasion de goûter gratuitement de nombreux vins, cocktails, de succulents menus… Il y a pire comme tâche. C’est l’occasion de découvrir des saveurs qui te sont inconnues et que tu n’aurais jamais choisis en tant que client, comme un tartare de tripes mi cuit sauce grand veneur. Oui, ça existe.

 

6. La gastronomie n’a pas de secret pour toi

En repas de famille ou entre amis, durant les fêtes… C’est toi le maître. Du moins, c’est toi qui connait la véritéTon oncle commence à fanfaronner avec un vin qu’il qualifie d’ ”authentique” et de “voluptueux” (le même vin qu’il achète à chaque Noël au Lidl du coin). Tu te retiens de sourire et si t’es audacieux, tu te permets une petite remarque douteuse sur la qualité de son vin. Petite remarque douteuse qu’il ne manquera pas d’éviter, en lançant un sujet sur la politique actuelle. Vive les repas de famille.

 

7. Une petite soirée privée, ça ne t’est pas inaccessible !

C’est ton anniversaire. Ça fait trois mois que tu fais de beaux compliments à ton patronFin de service. C’est le moment. T’as préparé ton speech devant ton miroir dans la salle de bain ce matin. Tu es prêt. Une salle, des assiettes, des couverts, un bar, une cuisine et des provisions: tu aurais tous les éléments à disposition pour une vraie fête convivialeEn espérant que ton chef soit sympathique ou même fêtard (en général ils le sont). 🙂

 

8. Une expérience personnelle enrichissante

La restauration, c’est aussi apprendre à accepter les critiques. Gérer les conflits et litiges au quotidien et ce avec diplomatie, calme et courtoisie.  Tu sais ce qu’est le sens de la morale ! Tu ne choisis pas ta clientèle, tu n’es jamais à l’abris d’un “hep la p’tite dame là, ressers moi un coup j’ai soif” ! Au fond, oui tu as envie de le brûler, de lui rouler dessus et de l’enterrer très profond sous Terre.  Mais aux dernières nouvelles, c’est illégal. Alors tu choisis d’avoir recours à ton humilité, ta patience et ta tolérance. Ainsi qu’ à une bonne partie de GTA en rentrant pour calmer tes pulsions internes. C’est important.

 

9. Tu sais savourer l’instant présent

Tu les connais bien ces moments. Lorsque Bernard vient dans tes bras en fin de service pour te dire qu’il a trouvé la cuisine délicieuse. Que tes sourires et ton efficacité lui donnent la réelle envie de revenir dans ton établissement. Que tu es le rayon de soleil de sa vie… Ok bon là tu peux commencer à t’inquiéter un peu. Mais entre deux rushs, un plateau renversé et une note difficile à régler… C’est ce genre d’instant que tu apprécies savourer !

 

#10 Une activité intense, qui est la clé du bonheur

Petit tips ! Tu sais, quand tu cours tel un léopard avec ton plateau en équilibre. Quand tu fais 6 cocktails à la seconde, tout en encaissant Mme. Dureille. Quand tu te sens “à fond”. Et bien cet état là a été défini par un célèbre psychologue, nommé Mihaly Csikszentmihalyi. Le “flox” implique une perte temporaire de la notion de temps ou de la conscience de soi.  Et cet état mon cher, selon de nombreux spécialistes, serait le secret du bonheur absolu ! 😉

Adresse

Le Barman Vous Deteste
1er étage
19 rue Bellon
60300, Senlis

Abonnez-vous pour suivre notre actualité !

SUIVEZ-NOUS