Les 4 règles d’or pour un cocktail parfait

Tu sais, cette fameuse soirée où Jean-Pierre a voulu s’improviser barman. Mais si, la soirée où il a fouillé dans tous tes placards et qu’il a réussi à te convaincre qu’il pourrait te faire un cocktail à base de pain d’épice, de vodka quinze ans d’âge et de champignons parisiens. La fois où t’as fini par vomir jusqu’à 3h du mat’ et que tu t’es endormi sur le carrelage de tes toilettes, aux côtés des catalogues IKEA ! Voilà ! Tu vois, ça te revient !

Tous les ans, des milliers de personnes comme toi et moi sont victimes de ce fléaux. Des potes un peu trop excités à l’idée de devenir mixologue en 2 minutes 30, ou un peu trop désinhibés pour laisser court à leur créativité. Ou les deux. Alors afin de lutter pour la bonne santé de tous, nous t’avons sélectionné 4 règles d’or pour un cocktail parfait. Et qui évitera le décès de tout un chacun. Tu peux dès à présent partager cet article à Jean-Pierre.

 

1. Une Bonne Recette

La base ma chérie, la base. Arrête de persister avec tes recettes trouvées sur Google. Sur Google, tu peux trouver de très beaux sièges autos, de très belles casquettes, ou encore de magnifiques mugs à l’éfigie de Donald Trump. Mais pas de vraies recettes cocktails. Alors offre-toi un bon livre de recettes ! Nos références:

  • 101 cocktails de François Monti
  • P.D.T de Jim Meehan
  • La Bible des Cocktails de Simon Difford

Bon après, si tu veux aller faire un tour sur la page Instagram du Barman Vous Déteste, personne ne t’en empêchera !.. 😉

 

2. Le cocktail bien dosé

Fais-nous plaisir: lorsque Jean-Pierre s’amuse à mettre 4cl de rhum “à l’oeil, parce qu’il a du talent”. Calme le , prends lui la main et la bouteille, puis vas lui demander de discuter avec son talent gentillement dans une autre pièce.

Faire du “free-pour” (verse-libre de l’alcool dans le cocktail), ça ne s’improvise pas ! C’est une réelle matière, que les barmans confirmés travaillent et entretiennent le plus régulièrement possible ! Prends-toi un joli jigger, de quoi doser parfaitement ta création !

 

3- De bons produits

Par pitié, arrêtes avec ton alcool distillé un soir de pleine lune dans une chaumière de goût douteux. Arrête d’être fier d’avoir acheté une bouteille à 10 balles, puis de finir la soirée en parlant trois langues différentes et surtout non identifiées.

C’était sympas au lycée le “rosé pamp’” à 2€. Maintenant si tu veux faire des vrais cocktails, il va falloir être un peu plus critique ! On te demande pas une Grey Goose non plus, en terme de vodka par exemple, une Absolut fera parfaitement l’affaire !

 

4- La Glace

Alors là… On touche à un point d’envergure capitale. Un cocktail ne se fait pas sans glaçons. Tu imprimes Jean Pierre ? Il te faut une création fraîche et savoureuse ! Et sans glaçons, cet objectif est juste impossible. Alors penses toujours à mettre au congélo tes bacs à glaçons, sponsors de tes vacances dernières au camping des Flots Bleus.

Aussi, shaker un cocktail apporte toujours son p’tit effet, si t’as envie de te prendre pour Tom Cruise et d’impressionner ton crush de soirée… On te glisse ça comme ça, t’en fais ce que tu veux …!

Adresse

Le Barman Vous Deteste
1er étage
19 rue Bellon
60300, Senlis

Abonnez-vous pour suivre notre actualité !

SUIVEZ-NOUS