5 conseils pour (tenter de) supporter ton collègue insupportable

Ton travail, c’est sensé être ta passion, notamment en restauration. Se lever le matin (avec la tête de Picasso certes, mais au moins tu te lèves hein), être motivé pour rendre ton service plus agréable et toujours bienveillant auprès de tes clients. Tu te prends plusieurs cafés, tu te prépares pour le marathon. T’as une certaine adrénaline et excitation qui monte en toi, tu attends le coup de feu. Tu es fin prêt(e).

Et là, ton collègue passe la porte. Tu l’avais presque oublié celui-là. S’il pouvait venir en pyjama one-piece avec ses lunettes de soleil, il le ferait.

 

Tu te souviens des collègues les plus insupportables ?  On va t’aider à communiquer avec eux pour rendre ton shift plus agréable 😉 Mais hors de question que ces derniers entravent à ta passion ! 

Conseil numéro 1: Essaie de te faire comprendre

Tu cours entre toutes les tables et tu te prends un jus monumental. Un peu d’aide serait la bienvenue. Si lui il est occupé à compter le nombre de fourchettes dans le bac à couverts, pas de panique.

Va le voir, regarde le, fixement, avec un sourire digne du clown dans Ca, Demande lui si tout va bien. Demande lui s’il voudrait un thé, un café, ou un coca. Toujours avec le sourire ! (Le regard écarquillé limite figé est conseillé).

Avec ça, il est probable que ton collègue ai (peut-être) l’idée de te venir en aide.

Peut-être. 🙂

 

Conseil numéro 2: Trouve remède à ses retards

Premier tips: connaître son adresse. On est en 2018, ça va, il faut pas non plus être James Bond pour se faire. Et puis on te voit, on sait que tu stalk les gens comme jamais, et que tu pourrais clairement bosser pour le GIGN. 

Alors si tu es vraiment motivé (et que tu n’as pas peur des forces de l’ordre), ce conseil est fait pour toi ! 

Introduis toi chez lui, arme toi de casseroles et de la dernière compile CD du collectif métissé. De quoi le réveiller à coup sûre avec la bonne humeur et surtout, de quoi le faire venir à l’heure ! 

On t’écrit bientôt un article sur “5 conseils pour trouver un bon avocat”.

 

Conseil numéro 3: sors en afterwork avec lui 

Oui oui, tu nous as bien lus. 

Emmène le faire une tournée des bars, emmène le braver la route de la soif ! Offre lui une tournée de shots, conseille lui le “Long Island” comme choix de cocktail (si le diable avait un visage, ce serait ce dernier).

Ah oui, et évidemment, parce que c’est le but de la manoeuvre: munis-toi d’une caméra.

Comme ça, lorsqu’il entreprendra fièrement la danse du limousin à 4h du matin en pleine place publique, tu ne pourras pas manquer de lui rappeler ce moment capital du court de son existence.

De quoi le dissuader de faire un seul faux pas en service.

Non ne nous remercie pas, c’est normal. Aller, ça tourne, action !

 

Conseil numéro 4: Un p’tit “déca” ?

Ton collègue a un p’tit coup de mou ? Pas de soucis, propose lui un déca, en toute fraternité. Et évidemment prends bien soin de lui finalement un café. Allongé. Tu peux tout à fait réitérer la manœuvre, deux à dix fois. Là promis, ton collègue vas se bouger. Même un peu trop.

S’il commence à passer l’aspirateur sur la terrasse du restau d’à côté, calme le un peu quand même. Ou sinon file lui les clefs de chez toi, histoire que ce soit utile jusqu’au bout.

 

Conseil numéro 5: organise une carte aux trésors !

Ludique et récréatif ! Digne d’un Escape Game, prépares-lui une carte au trésor… Vers les clefs de chez lui ! 

Un véritable challenge, un enchaînement d’épreuves ! Sois stratégique, prépares tes petits coupons d’indices à l’avance: “tu devras débarrasser la table 5 pour le prochain indice”. Ou encore “Vas prendre la commande de la 12 et tu obtiendras les clefs de ton portail, un premier pas vers la réussite”!

Il sera motivé, assurément amusé, et une franche camaraderie naîtra au sein de votre équipe c’est certain !

Vive le travail d’équipe !

 

 

 

 

Adresse

Le Barman Vous Deteste
1er étage
19 rue Bellon
60300, Senlis

Abonnez-vous pour suivre notre actualité !

SUIVEZ-NOUS